GRANDE BRADERIE ! Profitez de nos offres exceptionnelles !

Le Kintsugi - Technique et histoire

Rédigé par Constance Philippon

• 

Publié le novembre 08 2022

Le Kintsugi (Kin, l'or; Tsugi, la jointure) ou également appelé Kintsukuroi, est un art ancestral Japonais qui consiste à réparer des objets cassés avec de la poudre d'or. 

Apparu au XVème siècle, il s'applique particulièrement aux objets en porcelaine ou céramique. Les morceaux de l'objet sont d'abord réunis un à un, recollés avec une laque et poncés, puis ses lignes de failles sont sublimés par différentes couches d'un mélange de laque et d'or. Pour finir il sera poli, prêt à révéler tout son éclat. Ce processus peut durer plusieurs semaines au vu des différentes étapes, et demande une grande minutie et beaucoup de patience...

Cette forme d'artisanat est aussi bien décoratif que spirituel car il vise à mettre en valeur les fissures de l'objet en les soulignant plutôt que de les cacher, tout en lui offrant une seconde vie. L'objet est soigné et honoré, et devient alors plus beau et plus précieux.

 Cette technique de restauration est un symbole de renouveau, issu du concept Wabi-sabi (voir article sur le sujet) qui voit la beauté dans les imperfections. 

Plus qu'un savoir-faire, c'est une véritable métaphore de résilience que l'on peu appliquer à soi: à l'image de ces objets, nous cumulons au cours de notre existence des blessures. En adoptant cette philosophie, nous prenons alors conscience que ses blessures font notre force et notre beauté, en nous rendant précieux et uniques. C'est une forme d'acceptation du temps qui fut et de celui qui se déroule devant nous, une invitation au lâcher-prise et au retour à l'essentiel...

   

  

Photos: Pinterest

commentaires

0 commentaires

Laisser un commentaire